ÉDITORIAL

Apogée Canada : fierté et retombées économiques pour Montréal et pour toute la société

polytechnique montréal se classe dans le peloton de tête au canada pour l?intensité de la recherche réalisée par ses professeurs-chercheurs et ses étudiants aux cycles supérieurs et postdoctoraux. cette position d?excellence se matérialise de diverses façons et s?affirme notamment avec l?octroi, en septembre dernier, de plus de 320 m$ au campus par le fonds d?excellence en recherche apogée canada et par tous les partenaires associés aux projets (industriels, institutionnels et gouvernementaux).

C?est la plus importante subvention pour la recherche et l?innovation reçue à ce jour par le campus. Polytechnique est partie prenante de deux projets stratégiques soutenus par le programme : TransMedTech et IVADO (Institut de valorisation des données). Ces investissements majeurs bénéficieront à tous : Montréalais, Québécois et Canadiens. Fort des 35 625 000 $ attribués par le programme Apogée Canada et des 60 000 000 $ provenant des partenaires, l?Institut TransMedTech est une nouvelle infrastructure consacrée au développement des technologies médicales de nouvelles générations dans trois domaines de la santé : maladies musculosquelettiques et cardiovasculaires, cancers. Le P r Carl-Éric Aubin orchestre cette initiative transdisciplinaire et translationnelle, fondée sur une approche dite de recherche ouverte en innovation. À lire en page 14. IVADO est le fruit de collaborations et d?expertises solidement implantées à Polytechnique Montréal, à l?Université de Montréal et à HEC Montréal dans le domaine de l?intelligence artificielle, de la science des données et de la recherche opérationnelle destinées à aider les entreprises à améliorer leur compétitivité grâce à l?exploitation des mégadonnées (« big data ») dans la prise de décisions. Montréal pourrait-elle devenir la « Silicon Valley » de la valorisation des données massives ? On peut y croire, car IVADO s?est vu octroyer 93,5 M$ d?Apogée Canada. Pour en savoir plus, voir la page 16. Le cancer est la principale cause de décès au Canada depuis 2005. Un Canadien sur quatre mourra du cancer. En 2015, on a estimé à 78 000 le nombre de décès par cancer au Canada. Imaginez : toutes les 6,7 minutes, chaque jour de l?année, une personne succombe à cette maladie. Pour vaincre cet ennemi public, la communauté scientifique s?est mobilisée, dont plusieurs de nos chercheurs et leurs équipes respectives. Ils collaborent avec des équipes médicales pour développer des technologies diagnostiques ou thérapeutiques qui annoncent une augmentation considérable de l?efficacité des traitements médicaux. Une valeur inestimable pour tous les patients touchés par la maladie. Découvrez en page 6 la diversité des recherches réalisées en nos murs à ce sujet. Chers lecteurs, je vous souhaite un automne réconfortant et je vous remercie de votre assiduité. Un grand merci également à notre équipe de rédacteurs ainsi qu?à nos partenaires pour leur fidélité. Chantal Cantin Rédactrice en chef OCTOBRE 2016 / Volume 13 / Numéro 3 / POLY 5

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center