Éditorial

Toujours en mouvement

le 17 juin dernier, m. christophe guy, directeur général de polytechnique, a commencé son troisième mandat consécutif de quatre ans à la barre de l?établissement. il a amorcé ce nouveau mandat en présentant, le 19 août, la situation et les enjeux de polytechnique devant la commission parlementaire sur la culture et l?éducation de l?assemblée nationale du québec.

En conclusion à la période de questions sur la situation budgétaire et le financement public des universités, il a affirmé que « la richesse du système universitaire québécois, c?est sa diversité : nous ne sommes pas tous identiques et nous contribuons tous au développement de la société québécoise. Il faut se comparer aux autres universités canadiennes et non pas entre nous, à l?intérieur du Québec. » Les budgets alloués à nos universités sont moins élevés que ceux qui sont attribués aux universités des autres provinces du Canada. Sous l?égide d?un agrément pancanadien (BCAPG), la formation d?ingénieur pourrait être en danger si le mode de financement retenu par le gouvernement ne prend pas cette réalité en considération. Pour les ingénieurs accrédités au Québec et désirant travailler ailleurs au Canada, les impacts pourraient être bien réels. Dans le cadre de ce nouveau mandat, le directeur général vise, entre autres, à faire reconnaître la qualité de notre formation d?ingénieur à l?échelle internationale. Polytechnique entreprend donc d?harmoniser sa formation avec les cheminements européens. La maîtrise cours est en voie d?être remodelée, évoluant vers une formation plus spécialisée, axée davantage sur la pratique professionnelle et ciblée sur des secteurs particuliers. Cette démarche devrait favoriser la croissance du nombre d?étudiants aux cycles supérieurs, une priorité pour Polytechnique. À lire en page 12. Les données se multiplient à un rythme effréné dans toutes les sphères d?activités et de nos vies. Nous sommes à l?ère des mégadonnées, ce qu?on appelle aussi le big data. Le 22 mai dernier, Polytechnique soulignait la création de la Chaire d?excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel. Titulaire de cette chaire, le P r Andrea Lodi nous dresse un portrait des enjeux et des impacts des données massives en santé. À lire en page 6. En terminant, au nom de la communauté de Polytechnique, je transmets toutes mes félicitations à MM. Christophe Guy, directeur général, Gilles Savard, directeur de la recherche, de l?innovation et des affaires internationales, et Steven Chamberland, directeur des affaires académiques et de la vie étudiante, pour leurs nominations respectives. À tous nos lecteurs et partenaires, merci pour votre contribution et votre fidélité. Bonne rentrée ! Chantal Cantin Rédactrice en chef ÉTÉ 2015 / Volume 12 / Numéro 2 / POLY 5

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center