GRAND DOSSIER

La santé à l?ère du big data : SERONS-NOUS SOIGNÉS PAR DES ALGORITHMES ? interuniversitaire de recherche sur les réseaux d?entreprise, la logistique et le transport, fait partie des chercheurs qui se consacrent au développement des solutions pour mieux coordonner les interventions du personnel et répartir les ressources de façon à assurer aux patients le meilleur service possible. 40 minutes de soins médicaux effectifs. Pour éviter tout ce temps perdu, il faut procéder à la réorganisation du travail, c?est à dire horaires du personnel, rendez-vous des patients et alignement des ressources, en prenant en compte toutes les contraintes. » D?ici vingt ans, le processus de traitement des patients sera transformé grâce à la recherche d?aide à la décision permettant de déterminer le nombre et la composition du personnel requis dans les unités de soins de médecine et de chirurgie en fonction des besoins des patients et des compétences des soignants. « Ce projet représente une étroite collaboration avec le département des soins infirmiers afin de comprendre et modéliser les trois facteurs influençant la dotation en personnel », témoigne M me Marie-Claire Richer, directrice, Transition, CUSM. « Au centre du modèle, l?acuité des besoins du patient est définie par la complexité, la stabilité de son état physique et psychologique ainsi que par le soutien demandé par la famille. Ensuite, les spécificités du Marie-Claire Richer, directrice du bureau de soutien à la Transition, CUSM Pierre Schell, gestionnaire de projet et expert en évaluation, CUSM « Je m?intéresse en particulier au parcours du patient à l?hôpital. Mes projets visent à proposer des outils pour rendre plus fluide ce parcours lié au processus de traitement, qui part de l?orientation vers le médecin jusqu?à l?administration des traitements, en passant par les différents examens. » À l?heure de la santé personnalisée, l?objectif est de pouvoir obtenir un plan de traitement adapté à chaque patient. Améliorer le parcours du patient, c?est par exemple faire en sorte que celui-ci puisse commencer son traitement au moment optimum pour son état de santé, gérer efficacement les urgences ainsi que les horaires de travail du personnel et assurer le rendement optimal de l?occupation des salles. « Il faut travailler avec énormément de variables logistiques, opérationnelles, et même psychologiques », souligne la P re Lahrichi, qui collabore, entre autres, avec le Centre intégré de cancérologie de Laval, l?Hôpital général juif et le Centre universitaire de santé McGill. Une des grandes préoccupations des hôpitaux avec lesquels la chercheuse travaille est la réduction de l?attente pour les patients. « Dans le cadre d?un projet, nous avons calculé que le patient devait attendre en moyenne 4 h pour sur le traitement des données en temps réel, croit-elle. « Avec une meilleure gestion du dossier du patient, la redondance d?examens et de paperasse sera éliminée et le temps passé en salles d?attente considérablement réduit. Je pense aussi que ce seront des machines qui réaliseront l?analyse des données comme la glycémie, le pouls ou la pression artérielle et qui enverront les résultats au médecin. À la clé, moins de gaspillage de ressources hospitalières et de déplacements pour les patients. » Un outil d?aide à la décision pour le CUSM Le transfert des activités du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) lors de son déménagement a donné lieu à une révision des processus, dont la planification du personnel infirmier. À cette occasion, un étudiant de la P re Lahrichi, Pierre Schell, a consacré son projet de maîtrise au développement d?un outil personnel ont été prises en compte en termes de composition du personnel, par exemple, les infirmières ou les infirmières auxiliaires, d?expérience ou de présence de personnel paratechnique en soutien aux infirmières. Enfin, le contexte budgétaire ou les considérations propres au milieu de travail ont été évalués. 8 POLY / ÉTÉ 2015 / Volume 12 / Numéro 2

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center