L?équipe du P r Jean-Philippe Charron mène ses travaux sur le développement de bétons fibrés à haute et à ultra-haute performance ainsi que sur la conception d?éléments structuraux réalisés avec ces types de béton, tels les dalles et les parapets de ponts. « Nous avons la chance à Polytechnique de disposer du plus grand laboratoire de structures au Canada, qui nous permet d?étudier expérimentalement le comportement d?éléments structuraux à échelle réelle soumis à des chargements de service et des chargements extrêmes. Avec mon équipe, je réalise par exemple des essais sur des dalles en béton fibré à haute et ultra-haute performance, que je compare aux résultats obtenus dans les mêmes conditions avec des dalles en béton armé conventionnel. Idem avec des sections de parapets », explique-t-il. Ses recherches montrent que le remplacement du béton armé conventionnel par des bétons fibrés à haute et ultra-haute performance permet d?augmenter la durabilité des éléments structuraux respectivement de 30 à 40 % et de 50 à 100 %. Ces bétons permettent en outre de restreindre la quantité d?armatures dans un ouvrage et d?amincir les sections des éléments structuraux. « Ces matériaux sont plus coûteux que le béton conventionnel, mais les coûts d?entretien et de maintenance seront réduits et la durée de vie d?un ouvrage dépassera 75 à 100 ans plutôt que 50 à 60 ans. L?investissement à long terme est donc réduit, en particulier pour un ouvrage très exposé comme un pont. » L?usage de nouveaux bétons entraîne des changements dans la production des structures. On se tourne, par exemple, vers la préfabrication en usine d?éléments structuraux, pour une meilleure qualité de construction. On y gagne aussi du temps en chantier, d?où un impact moindre sur le trafic routier. L?utilisation massive de ces bétons innovateurs est-elle imminente ? « Certaines applications sont déjà faites en Europe et en Amérique du Nord et nous travaillons sur des projets pilotes ici même à Montréal », répond M. Charron. Une limitation actuelle P r Jean-Philippe Charron (à droite) et son étudiant Frédéric Lachance. >>> HIVER 2014 / Volume 11 / Numéro 1 / POLY 7

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center