Ses nombreuses années à Polytechnique n'ont aucunement altéré sa passion pour l'enseignement. « Si moi je vieillis, mes étudiants, eux, ont toujours vingt ans ! Et c'est extraordinaire. La ''folie'' et la candeur de leur jeunesse sont une source de jouvence. À vingt ans, ils pensent qu'on peut changer le monde. Et il faut qu'ils le pensent ! Nous, professeurs, sommes là pour aider nos étudiants à mûrir, pour leur enseigner la valeur d'un travail responsable et engagé. mais je souhaite qu'ils sachent conserver leur côté ''fou'' et enthousiaste, qui va leur donner la capacité de se réinventer et d'aller de l'avant tout au long de leur vie. Pour moi, un bon ingénieur doit avoir les deux pieds sur terre et la tête dans les nuages. » / «

Pour moi, un bon ingénieur doit avoir les deux pieds sur terre et la tête dans les nuages. »

Printemps 2013 / Volume 10 / Numéro 2 / PolY 7

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center