GRAND DOSSIER

RÉFLEXIONS SUR L?INFORMATION OUVERTE

PAR CATHERINE FLORÈS Vers la fin des années 90, soutenu par le succès d?Internet, le mouvement open source, fondé sur le principe de rendre disponible le code source de logiciels aux utilisateurs, de leur permettre de le modifier et d?en redistribuer les résultats sous les mêmes conditions, a pris une vigueur considérable. Ce qui pouvait être vu au début comme une pratique utopique de geeks libertaires a bousculé l?économie du logiciel au point d?occuper aujourd?hui une position dominante au sein des organisations. Encouragées par cette tendance au partage, de plus en plus de voix réclament une ouverture à plus grande échelle de données scientifiques ou gouvernementales, ce qui annonce des changements profonds dans le monde universitaire et la sphère publique. LES LOGICIELS OUVERTS, PROMOTEURS DE FLEXIBILITÉ Il est utile de préciser que les notions d?open source et de logiciel libre sont souvent confondues car très proches, même si elles présentent quelques nuances quant à leurs approches. Toutes deux insistent notamment sur la liberté de l?utilisateur d?accéder au code et de redistribuer des copies du logiciel. Par contre, certaines licences (comme GPL) obligent de redistribuer toute ?uvre dérivée sous les mêmes conditions alors que d?autres (telles que MIT) n?ont pas cette restriction et ouvrent la porte à toutes les activités de l?entreprise dont la commercialisation de l??uvre dérivée. « Pour les entreprises, de même que pour les institutions gouvernementales, les avantages des logiciels ouverts sont multiples », indique le P r Michel Dagenais, du Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique. « Elles évitent les frais de licence et de mise à jour, et s?assurent une plus grande autonomie. Les organisations peuvent faire appel à des fournisseurs externes pour le support et les améliorations, mais elles conservent en effet le contrôle des lignes de code de leurs programmes, qu?elles peuvent modifier selon leurs besoins spécifiques. Et il y a l?avantage de la continuité. Les organisations qui adoptent des logiciels ouverts ne sont plus à la merci de l?abandon d?un produit par son éditeur, comme c?est souvent le cas avec les produits commerciaux traditionnels. Enfin, sur le plan de la sécurité, les logiciels ouverts présentent également des atouts. Une grande communauté veille à débusquer et corriger leurs failles et réalise de fréquentes mises à jour. » Les éléments qui composent une plate-forme, les logiciels comme les bases de données, sont devenus majoritairement ouverts. Et ce, autant dans les PME que dans les grandes entreprises (en 2010, près de 80 % des grandes entreprises utilisaient l?open source, selon une étude menée par la firme de conseils en management Accenture). M. Dagenais souligne que l?utilisation massive de l?open source a eu un impact significatif sur l?approche du développement de solutions informatiques : « lorsqu?on part d?un logiciel open source, on 6 POLY / PRINTEMPS 2014 / Volume 11 / Numéro 2

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center