ENTREPRENEURIAT

FIBRENOIRE VOIT LA VIE EN ROSE

PAR CATHERINE FLORÈS commencer tout petits dans un monde de géants, c?est le pari pris en 2007 par trois amis, jeanfrançois lévesque, po 2006, benjamin desmarais, diplômé de hec, et rémi fournier, po 2005, qui s?étaient rencontrés sur les bancs de polytechnique. ils ont créé ensemble leur société de services de connectivité par fibre optique, fibrenoire. depuis, cette « petite firme qui monte » n?a pas cessé d?enregistrer de remarquables résultats. elle est entrée en ce début d?année dans l?escarcelle de vidéotron en tant que filiale autonome pour un montant de 125 m$. jean-françois lévesque, cofondateur de fibrenoire et vice-président des technologies, analyse les raisons du succès de son entreprise. « J?ai rejoint Benjamin et Rémi pour créer notre entreprise à peine un an après l?obtention de mon baccalauréat en génie informatique. J?ai tout de suite adhéré à l?idée d?offrir des services de connectivité optique spécifiquement ciblés pour les entreprises. Ce créneau, alors quelque peu oublié par les firmes concurrentes, nous paraissait porteur. J?étais jeune, sans enfant ni hypothèque, et j?avais le soutien de ma conjointe. Les conditions étaient favorables pour que je me lance dans l?aventure, se souvient Jean-François. J?ai toujours pensé que dans la vie, les ?j?aimerais bien? sont inutiles. Il faut oser faire des choses quand l?occasion se présente. » À l?enthousiasme de la jeunesse, les trois associés ajoutaient leur capacité à travailler intensivement, leurs compétences complémentaires et une vision claire du type de services qu?ils voulaient offrir. « Matériellement, nous n?avions rien. Ni locaux, ni réseau de fibre, ni clientèle. Nous tenions nos réunions de travail dans la cuisine, chez Rémi ou chez moi. Quand nous sommes allés rencontrer notre premier client, l?encre de nos cartes d?affaires était à peine sèche. » C?est en totale transparence qu?ils ont approché ce premier client. Convaincu de leur compréhension de ses besoins spécifiques et de leur capacité à y répondre, celui-ci leur a donné leur chance. « Après ce premier contrat obtenu dès la fin de l?été 2007, nous n?avons pas connu de temps mort. Jusqu?en 2011, nous louions la fibre optique, puis nous nous sommes mis à construire notre propre réseau de fibre. Celui-ci compte plus de 4 500 km de fibre optique aujourd?hui et nous desservons plus de 1 300 clients à Montréal, Québec, Ottawa et Toronto. » Le spectaculaire développement de Fibrenoire lui a valu le titre d?entreprise ayant connu la plus forte croissance au Québec en 2014, selon le palmarès PRO- FIT 500. Cette même année, son PDG, Benjamin Desmarais, a remporté le prix PDG de l?année décerné par Investissement Québec. Le succès n?est pas pour autant monté à la tête des trois fondateurs. « Nous avons toujours contrôlé notre croissance et nous avons investi de façon prudente et stratégique », souligne Jean-François. Pour lui, il ne fait pas de doute que le choix d?avoir concentré ses activités sur sa mission a servi Fibrenoire. « Nous ciblons uniquement les entreprises. Notre approche de génie-conseil apporte de l?intelligence aux services de connectivité. » 6 POLY / HIVER 2016 / Volume 13 / Numéro 1

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center