CHRISTOPHE GUY ACHÈVE SA MISSION À LA TÊTE DE POLYTECHNIQUE

PAR CATHERINE FLORÈS le p r christophe guy, ing., ph. d., facg, c.m., o.q., terminera prochainement son mandat de directeur général de polytechnique montréal. à l?heure de tourner la page sur dix années consacrées à hisser polytechnique au rang des écoles de génie les plus réputées au canada, il se livre sereinement, bien qu?avec émotion, à l?exercice du bilan. POLYTECHNIQUE DE PLUS EN PLUS ATTRACTIVE L?un des premiers objectifs de M. Guy était de développer l?attractivité des programmes de Polytechnique, au Québec comme à l?extérieur. Les efforts menés en ce sens par ses équipes ont été récompensés par l?accroisse ment significatif des effectifs étudiants. Entre 2006 et 2016, le nombre d?étudiants inscrits au baccalauréat est passé de 3 101 à 4 884 pour le trimestre d?automne, soit une augmentation d?environ 57 %. Polytechnique enregistre également une hausse du nombre d?étudiants au baccalauréat qui viennent de l?étranger. Leur proportion a crû de 14,6 % en 2006 à 19,3 % en 2016. M. Guy se réjouit de la contribu tion notoire de Polytechnique à l?ouverture de la profession d?ingénieur aux femmes durant cette période, où la proportion d?étudiantes au premier cycle a connu une hausse, passant de 19,9 % à 26,5 %. « Un tel taux dans une école de génie se démarque au Québec. Nous en sommes plutôt fiers, dans le contexte où Ingénieurs Canada vise 30 % de femmes parmi les nouveaux ingénieurs en 2030. Je crois aussi que cette ouverture aux femmes permet de changer l?image traditionnelle de l?ingénieur au Québec. » Lorsqu?il est devenu directeur général, l?une de ses préoccupations était de voir augmenter le nombre d?étudiants au doctorat, qui plafonnait à environ 450. Aujourd?hui, ils sont quelque 700, dont plus de la moitié en provenance de l?international. M. Guy souligne que c?est avant tout la réputation des professeurs de Polytechnique, qui dépasse largement les frontières canadiennes, qui permet à l?établissement d?attirer les meilleurs étudiants du monde entier. Le maintien et le soutien de la qualité du corps professoral de Polytechnique se sont traduits, entre autres, par l?embauche de nouveaux professeurs afin d?accompagner l?augmentation des effectifs étudiants, ainsi que par le 6 POLY / JUIN 2017 / Volume 14 / Numéro 2

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center