UN NOUVEAU SOUFFLE POUR POLYTECHNIQUE La grande campagne Campus Montréal qui vient de se terminer donne un nouveau souffle à Polytechnique, estimet-il. Lui-même a veillé à faire progresser le projet commun avec l?Université de Montréal qui vise à implanter de nouveaux pavillons sur le site Outremont et à fournir à Polytechnique, sur le nouveau site ou sur l?actuel campus, les espaces supplémentaires dont elle a besoin. « Nous sommes à l?étroit dans nos locaux actuels. Nous avons également besoin de nouveaux laboratoires de haute technicité et nos anciens pavillons seraient trop coûteux à mettre à niveau. » Certes, c?est un exercice de patience, mais M. Guy est confiant : « Le projet chemine au sein de l?appareil public. Je pense que dans un an, le gouvernement s?engagera dans la réalisation du projet. Ce sera assurément un des grands dossiers de la personne qui me succèdera ! » À titre de gestionnaire, Christophe Guy était soucieux de rétablir la santé financière de Polytechnique, car lorsqu?il est arrivé à la Direction générale, l?École était en déficit. Deux ans plus tard, Polytechnique a retrouvé un budget équilibré et s?y maintient depuis, malgré la pression exercée par les coupes imposées par le gouvernement pendant plusieurs années. « Notre attitude de "bon élève" nous donne aujourd?hui plus de latitude pour lancer des initiatives et obtenir du soutien gouvernemental. » Il salue aussi l?agilité organisationnelle de Polytechnique, qui la rend capable de réagir rapidement devant les défis. Il ajoute que la motivation des employés et le bon climat de travail régnant au sein de Polytechnique fondent une base solide pour bâtir les projets d?avenir. Un sentiment que vient confirmer le classement, cette année, de Polytechnique parmi les meilleurs employeurs montréalais, selon la firme Mediacorp Canada inc. RECONNAISSANCE ET FIERTÉ « En plus d?être mon alma mater, Polytechnique m?a donné la chance de me réaliser professionnellement et personnellement, comme professeurchercheur et comme gestionnaire. Je me suis senti profondément honoré de la diriger et de la voir participer au développement intellectuel des étudiants, ainsi qu?au développement technologique et économique du Québec et du Canada », confie Christophe Guy. Il attribue avant tout le mérite des avancées réalisées durant son mandat à l?engagement et au leadership de toutes les équipes de Polytechnique. « Faire grandir une université ne se conçoit que collectivement et je suis très reconnaissant du soutien que les professeurs et les employés m?ont offert durant ces dix dernières années, ainsi que de la confiance que le Conseil d?administration m?a témoignée. » Son travail de professeur et de chercheur lui a-t-il manqué pendant toutes ces années ? « Sans doute, mais j?ai pu conserver quelques activités, dont la codirection d?étudiants au doctorat avec le P r Jamal Chaouki. Je lui en suis d?ailleurs reconnaissant. Échanger avec un doctorant, je trouve que c?est aussi bénéfique pour la santé et l?esprit qu?une heure de sport ! » / JUIN 2017 / Volume 14 / Numéro 2 / POLY 9

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center